AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fanfiction en groupe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juju'
Animatrice
avatar

Messages : 102
Yens : 1375
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Fanfiction en groupe   Sam 12 Sep - 22:49

Je reprends un sujet de l'ancien forum où l'on écrivait une fanfiction sur Gintama, mais pas façon RP : chacun écrit cinq lignes, ou moins, ou plus, selon son inspiration, à la suite de la personne précédente. Personne n'a son propre personnage, tout le monde peut utiliser tous les personnages de l'anime (pas des scans, histoire de ne pas spoiler non plus) voire en inventer. L'histoire a commencé à la fin de l'épisode 265 cependant, alors les épisodes suivants n'ont pas encore eu lieu.
Voici les anciens posts :


Notre histoire commence une nuit d'été. La lune est haute au dessus de Kabuki-cho, pourtant les rues sont toujours aussi animées qu'en plein jour, bien que les personnes qui les fréquentent ne soient pas les mêmes : dealeurs, proxénètes, alcooliques, etc. Il en est toujours ainsi.
C'est une chaude nuit d'été, et malgré le ventilateur qui est réglé sur la puissance maximum, Gintoki ne parvient pas à trouver le sommeil. Résigné, il se relève, sans doute un peu trop vite, car la tête lui tourne et il titube légèrement. Il retrouve toutefois rapidement son équilibre, et se dirige aussitôt vers le réfrigérateur, dans l'espoir d'y trouver un lait-fraise bien frais. C'est lorsqu'il ouvre la porte du réfrigérateur et que celui-ci éclaire faiblement son visage qu'il le voit.

Sadaharu.
Gintoki fait un bon en arrière. Que fout Sadaharu dans le réfrigérateur ?! Le pauvre petit ! Il est frigorif ... Petit ? En effet, le chien que l'on connait pour ses deux mètres au garrot et ses étrons de la taille d'une bouteille de lait-fraise n'est pas plus grand qu'un bichon frisé.
PAF ! Profitant de l'air endormi de Gintoki, il lui saute sur la tête et plante ses crocs dedans. Malgré sa taille, il s'agit bien du compagnon habituel des Yorozuya ...
Gintoki tend la main vers la brique de lait-fraise qu'il avait acheté ce matin, la cherchant à l'aveuglette tant il est somnolant. Ne la trouve pas. Étonné, le chef des Yorozuya regarde où elle a bien pu passer.
Le carton est bien là, mais plus le contenu. La bouteille a été lacérée.

Et le contenu s'est déversé dans tout le frigo. Génial. Finalement, il aurait mieux fait de rester couché. Bha, il pourra toujours soudoyer Shinpachi pour qu'il nettoie le lendemain. Mais il n'avait plus de quoi se rafraichir. Résigné, il attrape Sadaharu -toujours aggripé à sa tignasse- par la peau du coup, et le pose sans délicatesse sur l'un des sofas. Il est 2h33, il crève de chaud et il n'y a rien à boire. Alors crotte de bite la délicatesse.
Dépité, Gintoki se redirige vers sa chambre, sans grand espoir de se rendormir, quand il sent quelque chose craquer sous son pied. Il se fige. Il vient d'écraser quelque chose là, non ?

Gintoki baissa donc le regard avec appréhension, sachant à l'avance qu'il venait de casser quelque chose, et que certaines personnes allaient certainement lui faire passer un sale quart-d 'heure...
Priant intérieurement d'une voix réclamant pitié que ce qu'il ait cassé n'appartienne pas à Kagura, et le front ruisselant de sueur, il écarta lentement son pied, s'attendant au pire.
C'est ce moment que choisit Kagura pour se lever d'une de ses fringales nocturnes.
-Gin-chan, qu'est-ce que tu fais? C'est déjà le matin? Dit-elle d'une voix fatiguée, et avec des cheveux ébouriffés.
-R-r-r-rien Kagura-Chaan! Je faisais ju-ju-juste du j-j-j-jogging! tenta lamentablement le permanenté, qui sentait sa vie s'échapper de son corps.
-Ah bon... Lâcha mollement Kagura. Mais si c'est déjà le matin, je peux avoir mon œuf sur du riz?!
D'un coup, la jeune Yato était devenue très énergique à l'idée d'un repas imminent.
-Non, c'est pas le matin Kagura-chan! Il est une heure du matin!
-Mais Gin-chan, tu m'as réveillée, et maintenant j'ai faiiiiim! Se plaignit Kagura.
-Pas moyen que j'ai réveillé quelqu'un qui ne se réveille même pas après avoir été prise dans une explosion! Rétorqua le patron.
Kagura se retrouva alors en un éclair juste devant Gintoki, et lui enserra le col de son pijama.
-OI, le permanenté, j'ai dit que j'avais FAIM, OK? Dit-elle lentement avec un accent de Yakuza.
-D-d-d-d'accord Kagura-chaaaaan! Hurla-t-il de désespoir; je vais voir ce que je peux te faire!
Et au moment où il fit le premier pas, Kagura poussa un hurlement de terreur.
-AHHHHHHHHHHHH!!!! SHINPACHIIIIIIIIIIIIIIIII!
Gintoki se retourna alors et vit ce qui causait ce hurlement. Ce qu'il avait écrasé était une simple paire de lunettes, qui à présent était tordue et en mile morceaux sur le plancher.
-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!! Cria-t-il à son tour. PATTSUANNN!!!! TIENS BON!!!! NE MEURS PAS!!!!!
-GIN-CHAN!!!! T'as tué SHINPACHIIIIII!!!! Pleura Kagura.
-Vite!!! il faut l'emmener à l'hospital!!!! Viiiiiiiiiiiite!!! Cria Gintoki en ramassant à la hâte les morceaux de lunettes au sol.
-PATTSUANNN!!! Ne meurs paaas! J'ai encore besoin de toi pour me faire tous mes repppaaaasss! Pleura de plus belle Kagura.

Au même moment, la porte de l'agence s'ouvrit d'un coup et avec violence, laissant apparaître la famille Shimura, dont un certain Tsukkomi pas très d'humeur.
-MAIS ça va pas la tête!? ON VOUS ENTENDS DEPUIS LA RUE BANDE D'IDIOTS!!! Hurla-t-il, une vague d'hostilité se dégageant de son corps.

Les deux yorozuyas qui étaient alors jusqu'ici en proie à la panique la plus totale virent alors que Shinpachi était bien en vie sur son portoir à lunettes en forme d'humain. Il accoururent en pleurant vers le jeune homme.
-Shinpachiii!!! tu n'as rieeennnn!!! Cria de bonheur Gintoki.
-Shinpachiii!!! Fais moi à mangerrrr!!!! Cria à son tour Kagura.
-Oi!!! Mais c'est pas fini oui?! Depuis quand une paire de lunettes est vivante?! Non, depuis quand vous me prenez encore pour une paire de lunettes?! Et depuis quand je dois venir m'occuper de Kagura-chan même en pleine nuit?! Hurla à plein poumons le tsukkomi.
-ET DEPUIS QUAND VOUS CONTINUEZ VOS HURLEMENTS INTEMPESTIFS EN PLEINE NUIT!? Hurla Otose-san tout en frappant Shinpachi tellement fort qu'il alla s'envoler quelques mètres plus loin en tourbillonnant sur lui-même.
Les trois yorozuyas regardèrent avec effroi la vielle démone les dévisager de ses yeux illuminés de rouge et fumant par le nez.
-Si vous recommencez encore une fois à crier comme ça en pleine nuit, loyer en retard ou pas, je vous mets à la rue! Menaça-t-elle avant de ressortir de la pièce tout en croisant une Shimura Tae souriante.
Shinpachi se releva avec peine, tout en regardant avec regrets la paire de lunettes brisée au sol.
-Et dire que j'avais laissé exprès cette paire de rechange ici... soupira-t-il.
-On a tué ton frère Pattsuan!? S'exclama Kagura, horrifiée.
Shinpachi allait réponse encore une fois face à son manque de bon sens lorsque que Gintoki s'adressa à lui.
-Au fait, qu'st-ce que tu fais aussi tard dehors, avec ta gorille de sœur qui plus est?
Il n'eut pas le temps d'en dire plus, qu'il se retrouva frappé par les deux Shimura, bientôt rejoints par Kagura, tandis que Sadaharu dormait paisiblement.
-N'essaie pas de détourner le sujet! Tu as cassé une de mes paires de lunettes! Cria Shinpachi.
-Qui Est-ce que tu traites de gorille, sale permanenté inutile!? Cria Otae en lui donnant des coups de pied.
-Prends ça Gin-chan! J'ai faim! Cria Kagura.

Après avoir été passé à tabac, Gintoki se retrouva finalement en sang avec du papier toilette dans les narines à écouter ce que les Shimura avaient à dire. Et ce, après que Shinpachi ait finalement fait cuire du riz pour Kagura. Il était évident que Shinpachi, bien qu'il voulait être libéré de ces corvées, ne devait en aucun cas montrer à Kagura comment cuisiner. Cette dernière aurait alors un moyen pour tout dévorer sur son passage, laissant à tout jamais les comptes de
l'agence à tout faire dans un univers de rouge auquel même Kato Ken et sa fameuse samba ne pourrait rien y faire.
-Normalement, ma sœur rentre toute seule du cabaret, et bien plus tard que ça selon les clients, commença Shinpachi. Mais depuis quelques jours, elle ne vuet plus rentrer toute seule.
-Je sens que je suis suivie, expliqua à son tour Otae.
Deux regards sceptiques la dévisagèrent alors, tandis que Kagura chuchota à Gin:
-Tu crois qu'Anego a perdu la mémoire et ne sait plus qu'un gorille sauvage la suit depuis le début de cette série?
-Ma, ma, Kagura chan! Répondit Otae. La personne qui me suit n'est pas un vulgaire gorille puant!
On entendit alors des pleures et des reniflements bruyants provenant du plafond de la pièce.
-Et donc cette personne te suis depuis plusieurs jours déjà? et tu n'es pas allé voir la police? Demanda le permanenté.
-Je n'ai absolument pas envie d'aller voir ces sales voleurs d'împots, sourit-elle.
Une nouvelle vague bruyante de pleurs de gorille parvinrent du plafond.
-Si possible, j'aimerai donc que vous démasquiez cette personne, demanda Tae.

Alalala, et dire qu'à la base il voulait seulement boire un peu de lait fraise, voilà que la guenon vient lui faire une requête A 2H55 BORDEL ! Les gens sont supposés dormir à cette heure là ! Ca ne pouvait donc pas attendre demain ? Attends... Elle n'allait tout de même pas lui demander de la raccompagner tous les soirs quand même, non ? En plus, il était certain que cette radine ne lui filerai pas un rond pour ce boulot. Enfin, étant donné que l'autre stalker la suit partout, il devrait bien avoir vu quelque chose. Ouais, il va vite régler ça, et ensuite il ira se recoucher et s'autorisera même une grasse matinée.

- Oi, Gorilla ! Tu as remarqué quelque chose ?

Au dessus d'eux, une planche disparaît dans l'obscurité du grenier pour laisser apparaître le visage du Gorille, les yeux toujours larmoyants, partagé entre la peine qu'il avait précédemment ressenti et la joie de ne plus être ignoré.

- Absolument ! Otae-san, je crois que ton sein droit à un peu gross-

Gorill- euh pardon, Kondo ne pût jamais finir sa phrase, car la télécommande de la télé heurta sa mâchoire avec une violence telle que deux dents furent éjectées. L'une d'elle retomba sur le bol de riz de Kagura.

-AAAAH c'est dégoutant ! S'écria la jeune fille tout en balançant son bol sur Kondo, ce qui l'assomma sur le coup. Shinpachi, cuisines-en moi encore !

- Quoi ?! Ne gaspille pas la nourriture si c'est pour me demander d'en refaire après !

- Oh la ferme le huitième ! Les faire-valoirs devraient juste la fermer et obéir aux héros !

- Je peux savoir en quoi tu es une héroïne ?!

- Shinpachi, Kagura, si ça ne vous dérange pas, j'aimerais que nous en revenions à mon problème.

Les deux adolescents perçurent facilement la menace derrière le sourire de la jeune femme, et préférant ne pas avoir à faire à elle, ils s'inclinèrent tous les deux devant elle en signe de respect. Satisfaite, Otae reporta son attention sur le permanenté, occupé à se trifouiller la narine droite d'un air pensif.

- Gin-san ?
- Ouais, ça va j'ai compris. Pour commencer, dis moi depuis quand ça dure.
- Ca a commencé jeudi, la semaine dernière. Ce soir-là, j'ai accueilli des clients pour le moins étranges...

A nous d'écrire la suite !

____________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
namionepiece
Rebelle
avatar

Messages : 263
Yens : 4747
Date d'inscription : 03/08/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: Fanfiction en groupe   Mar 15 Sep - 15:53

Bonne idée^^

[Flashback]
Le cabaret était comme d'habitude très animé. Alors que Otae s'occupait d'un vieux client, un groupe de personne rentra dans le cabaret. Ils étaient déguisés et on ne pouvait pas savoir qui ils étaient, cependant lorsqu'ils parlèrent, on put entendre que c'était des hommes.
-Allez les gars, amusons nous un peu.
-Rappellez vous que nous ne sommes pas là pour nous amuser, Commandant G-Fruit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gintama-news.skyrock.com
Shiroyasha
Patrouilleur
avatar

Messages : 157
Yens : 1293
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 24
Localisation : Potato Couch In Space Cup Noodle
Humeur : fait des tacos avec Banae en la roulant dedans

MessageSujet: Re: Fanfiction en groupe   Mar 15 Sep - 22:59

HS: OMG, c'est de retour! merci Juju >w<
tu pourrais juste mettre le lien vers l'ancien topic stp?

____________
Meanwhile in Japan...


[Gin, I Will Always Love You]
[Fanfiction]
[MangaSanctuary]
[MyFigureCollection]
[MyAnimeList]
[Deviantart]
[GintamaRaws]
Egalement animatrice à Tokyozone, et dirige le projet GQ - TKOM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tokyozone.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfiction en groupe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfiction en groupe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La 1re fanfiction: Gravitation : le numéro d'hypnose
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» vfa express 1 groupe
» Les vieilles gloires du groupe Salongo
» Classement de la course Groupe C du SRCS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edo Patriots - Le Forum Gintama 2.0 :: Aux Alentours d'Edo (江戸) :: Dojo Yagyuu (道場柳生)-