AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leçon n°1 : Les humains sont parfois utiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Juju'
Animatrice
avatar

Messages : 102
Yens : 1375
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Leçon n°1 : Les humains sont parfois utiles   Lun 6 Juin - 13:52

Rappel du premier message :

" Ils ont retrouvé mon chien en moins d'un jour " " Ils ont retrouvé mon bracelet et ont même arrêté le voleur " " Pour des humains, ils sont rapides "
Ania, tenant un prospectus dans sa main, retourne ce qu'on lui a raconté sur ce cabinet de détectives dans sa tête, alors qu'elle-même a perdu il y a quelques jour ce qu'elle avait de plus cher. Des humains seraient-ils capables de le retrouver ? Ce serait bien plus compliqué que retrouver un voleur ou un chien, et peut-être est-il trop précieux pour être confié à des humains. Pourtant ils semblent avoir une bonne réputation, et aucun des Amantos auxquels elle s'était auparavant adressée n'a réussi à lui ramener.
C'est pourquoi elle décide de se diriger, seule car trop fière pour admettre qu'elle demande de l'aide à des humains, vers l'adresse indiquée sur le tract. Arrivée devant l'adresse indiquée, elle hésite à faire demi-tour : cet endroit miteux n'est pas vraiment ce qu'elle expectait d'un grand cabinet de détective privé, même tenu par des humains... Cependant c'est forcément ici, et elle n'a pas fait ce chemin pour rien. Ania appuie fort sur la sonnette.

____________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Zura
Patriot'
avatar

Messages : 55
Yens : 630
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 17
Localisation : Dans l'assiette de Kamui
Humeur : Shota shota night fever

MessageSujet: Re: Leçon n°1 : Les humains sont parfois utiles   Lun 13 Juin - 23:56

Sayu en avait ras l'ombrelle de devoir supporter ces imbéciles, si il avait fuit les Harusame - et Kamui - ce n'était pas pour qu'on l'embête aussi une fois réfugié sur Terre ! Tout ça encore à cause d'une idiote d'amanto... Oui, il avait sincèrement envie de s'énerver. Ce n'est pas comme si il ne pouvait pas tous les mettre à terre très facilement ; il pouvait les tuer si il en avait envie. Et cette fameuse envie était de plus en plus intense, surtout dans ces circonstances où il avait faim.

Alors que le Yato se demandait par qui il allait commencer le massacre, un homme qui était resté dissimulé s'approcha en lui tendant un bout de papier. Il fronça un peu les sourcils en voulant d'abord le déchirer mais il finit par le lire, curieux.

- Méprise ? La seule méprise qu'il y a ici c'est la mienne envers vous.

Il était encore énervé et ça se sentait au ton qu'il utilisait. Peut-être que ce n'était pas une bonne idée de parler comme ça aux forces de l'autre mais Sayu n'avait aucun respect pour eux et il n'allait pas hésiter à le leur montrer. Tiens ? L'autre s'était réveillé ? Encore un qu'il voulait massacrer car il avait failli mourir brûlé à cause de lui.

- Il se passe qu'à cause de toi les flics se sont ramenés, imbécile.

____________

[PAGE FACEBOOK]
[DEVIANTART]



Cosplays Gintama :

Sakata Gintoki (100%)
Yato Kamui (100%)
Kotarou Katsura - DJ OZURA (20%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orarin.deviantart.com
Yuu
Patrouilleur
avatar

Messages : 74
Yens : 938
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 24
Localisation : Dans mon imagination ~
Humeur : Yay ^w^

MessageSujet: Re: Leçon n°1 : Les humains sont parfois utiles   Mar 14 Juin - 1:22

Le Yato lui avait répondu sèchement et sans détournement. Il est vrai qu'au départ tout était de la faute de la jeune princesse cependant rien ne prouvait que le Yato allait vraiment blesser cette dernière et Yuuki ne pouvait que se blâmer pour le vacarme qui a été créer. Il avait inutilement apporté des problèmes au Yato et commençait à culpabiliser, car oui, Asakura Yuuki est un homme qui avec le recul, culpabilise très facilement.

Embêté, Yuuki se mit à observer de haut en bas le Yato et c'est alors qu'une idée lui traversa l'esprit :

- Eh toi, le Yato, ça te dirait pas de travailler pour moi ?

Yuuki continua sans même laissé le temps au Yato de répondre :

- Tu viens d'arriver en ville non ? A en juger par l'état de tes vêtements, tu dois pas dormir dans des hôtels de luxe et si je me fie à tes joues creuses et à ta mine déterrés j'imagine que tu ne dois pas manger tous les jours n'est-ce pas ? L'agence tourne plutôt bien alors tu aura un salaire tous les mois, le bâtiment dispose de plusieurs chambres ainsi que d'une salle commune, tu pourra y loger et quant à la nourriture, je m'assurerai de toujours remplir le réfrigérateur.

Alors voilà ce que je te propose, je t'engage dans mon agence de détective, Le poste sera de m'assistait sur les affaires sur lesquelles je travaille, elle pourront s'avérer être plus ou moins dangereuse en fonction de l'objet mais je ne pense pas que ce soit un problème pour toi. Qu'est-ce que tu en dis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juju'
Animatrice
avatar

Messages : 102
Yens : 1375
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Leçon n°1 : Les humains sont parfois utiles   Mar 14 Juin - 12:01

Ania prit peur lorsqu'un agent du Shinsengumi s'avança jusqu'à la porte. Bon, il semblait être lui-même un peu terrifié par Sayu. Cependant, il avait une dégaine assez flippante avec les bandages qui lui entouraient la tête, et il fallait du courage pour venir aussi prêt d'un Yato énervé. Elle espérait vraiment qu'il ne venait pas la chercher. Il tendit alors un petit mot dans la direction de Sayu. La princesse s'avança pour le lire.

"Excusez-nous pour le dérangement, il y a eu méprise"

... Méprise ? Pourquoi ? Les forces de l'ordre de ce pays doivent vraiment encourager la barbarie, car là clairement un combat avait bien eu lieu. D'ailleurs, le détective était en train de se relever en titubant et était bien amoché. Mais Ania n'allait pas se plaindre du désintéressement des forces de l'ordre, c'est pourquoi elle ne dit mot. Elle écoutait plutôt la réponse du Yato.

- Méprise ? La seule méprise qu'il y a ici c'est la mienne envers vous.

Ce n'était peut-être pas une bonne idée que de refuser aussi sèchement cette opportunité. Ania tenta donc d'adoucir le ton de Sayu en mentant effrontément au policier :

- Oui, nous pensions que vous étiez revenu finir votre boulot en nous tuant, car une personne portant le même uniforme que vous nous avait bien attaqués.

Ensuite le détective proposa d'engager Sayu. Il embauchait le premier inconnu venu ou quoi ? Pas si pro que ça le détective. Mais bon, autant profiter de la discussion pour lui proposer de rentrer dans la maison pour parler de ce qu'elle recherche. En plus, elle commence à en avoir marre d'être toujours debout.

En parlant de votre travail, j'aurais une demande à vous faire. Peut-être pourrait-on aller à l'intérieur pour en parler ? Le perron n'est pas extrêmement confortable.

____________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiroyasha
Patrouilleur
avatar

Messages : 157
Yens : 1293
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 24
Localisation : Potato Couch In Space Cup Noodle
Humeur : fait des tacos avec Banae en la roulant dedans

MessageSujet: Re: Leçon n°1 : Les humains sont parfois utiles   Sam 9 Juil - 11:56

HS: j'ai pas trop compris la situation de ton OC, juju :/ c'est pas clair tout ça :/ il est dans la maison ou nan? il imite le ton de qui? 

SUITE: 

Le second vice commandant du Shinsengumi commençait à s'impatienter. Un soi-disant détective sans la moindre réputation et un jeune Yato un peu trop surexcité lui tapaient sur les nerfs. Oh, il était loin d'avoir peur du jeune Yato. C'est à peine si il reconnaissait sa présence, même. Mais tout ça, il s'en fichait, et si l'autre abruti à l'ombrelle ou le burrito éclaté au sol lui cherchaient des noises, il risquait encore de détruire une ou deux maisons dans le process. Et si les deux commençaient à s'allier pour le contrer, il en ferait de la purée. De plus, il avait faim. Il faisait chaud, aussi, et il ne portait pas ce qu'il portait par plaisir. Aussi, il revint vers le sens premier de sa mission.
Il tendit un nouveau morceau de papier accompagné de ce qui semblait être un avis de recherche.

"Nous sommes à la recherche d'une suspecte qui aurait été aperçue dans le quartier. C'est une immigrante entrée illégalement dans le pays et qui a été vue en train de faire de l'exhibitionisme. L'avez-vous vue?"

Et sur le fameux avis de recherche, on pouvait voir une antenne violette dépasser d'une tête ronde...

____________
Meanwhile in Japan...


[Gin, I Will Always Love You]
[Fanfiction]
[MangaSanctuary]
[MyFigureCollection]
[MyAnimeList]
[Deviantart]
[GintamaRaws]
Egalement animatrice à Tokyozone, et dirige le projet GQ - TKOM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tokyozone.1fr1.net
Zura
Patriot'
avatar

Messages : 55
Yens : 630
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 17
Localisation : Dans l'assiette de Kamui
Humeur : Shota shota night fever

MessageSujet: Re: Leçon n°1 : Les humains sont parfois utiles   Sam 9 Juil - 18:16

Le détective lui proposait de travailler pour lui ? Et puis quoi encore ?

- Pourquoi est ce que je voudrais travailler pour t-...

Sayu fronça les sourcils, étant interrompu par l'humain qui n'avait pas l'air de vouloir le laisser répondre immédiatement. Il avait raison sur beaucoup de points... Mais Sayu n'allait pas se calmer aussi facilement.

- Je n'ai pas fuit un patron pour me faire diriger par un autre, surtout si c'est un humain. Mais j'y réfléchirai, peut-être.

Inutile de le cacher maintenant, même si il n'aimait pas le dire, autant assumer qu'il avait fait parti des Harusame. Et si un membre de la police s'en rendait compte et l'attaquait, il avait juste à l'éliminer facilement. En parlant de la police, l'autre amanto semblait déterminée à leur mentir sans gêne. Comme si ils allaient la croire... Sayu lâcha un soupir agacé accompagné d'un léger regard en l'air avant de se concentrer sur le nouveau message écrit, puis sur l'avis de recherche. Il repéra l'antenne, puis lança un regard à la demoiselle près de lui. Il pourrait la dénoncer et se faire un peu d'argent, tiens...

HS : ET STOP DIRE QUE SAYU EST JEUNE PTN IL A QUAND MEME 26 ANS CPAS UN ADO

____________

[PAGE FACEBOOK]
[DEVIANTART]



Cosplays Gintama :

Sakata Gintoki (100%)
Yato Kamui (100%)
Kotarou Katsura - DJ OZURA (20%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orarin.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leçon n°1 : Les humains sont parfois utiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leçon n°1 : Les humains sont parfois utiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une hirondelle ne fait pas le printemps
» l'Homme est il malsain?
» L'astuce du mois: faire des chaînes à neige efficaces
» Duffy et Shellie May sont-ils utiles?
» Les vampires gardent-ils en eux une part d'humanité? Sont- ils supérieurs aux humains?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edo Patriots - Le Forum Gintama 2.0 :: Roleplay (ロールプレイ) :: Histoires (话) :: Chroniques des OC-